Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Chômage non indemnisé et fin de carrière

Bonjour,
Né en avril 1965, j'ai commencé à travailler en 1983 et totalise 11 trimestres à la fin 1985 (année de mes 20 ans).
Je n'ai aucune interruption dans ma carrière et je n'ai aucun trimestre de chômage ou maladie à ce jour mais 1 trimestre dans le cadre du service militaire. Je pourrai bénéficier du dispositif carrière longue et partir en retraite en juillet 2025 (60 ans) si je totalise 169 trimestres.
Seulement, je sais, d'ores et déjà, que je serai licencié au 1er trimestre 2022 (à la veille de mes 57 ans) dans le cadre d'un PSE avec la fermeture définitive de l'entreprise qui m'emploie.
Ayant plus de 55 ans, j'aurai droit à 3 années de chômage (dont 1 an au CSP).
N'ayant donc aucun trimestre de chômage dans ma carrière, je peux en valider 4 par période de 50 jours de chômage consécutifs.
Si je retrouve un ou des emplois successifs, je peux également revalider des trimestres.
Or, retrouver du travail après 58 ans va s'avérer assez compliqué et je me pose la question de savoir ce qu'il se passerait à la fin de mes 3 ans de chômage (en 2025 et à l'age de 60 ans) si je n'ai pas du tout retravaillé ni validé de trimestres, sachant que je devrais en totaliser 162 ou 163 acquis à ce moment là.
J'ai pu lire qu'il existe des périodes de chômage non indemnisé qui peuvent durer jusqu'à 5 ans pour les plus de 55 ans sous certaines conditions (au moins 20 ans de cotisations et age de + de 55 ans).
Peut-on,effectivement, à la fin des droits au chômage, passer en chômage non indemnisé et obtenir les trimestres manquants ?
En chômage non indemnisé, peut-on percevoir l'ASS ou le RSA ?
Ma retraite serait-elle ainsi obtenue à 62 ans avec les 169 trimestres validés et assimilés ?
Subirait-elle une décote avec ces trimestres de chômage non indemnisés ?
Merci pour vos réponses.

Michel
Michel

Michel

Niveau
0
20 / 100
points
  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Michel,

En cas de licenciement économique, une allocation chômage peut être versée aux assurés n'ayant pas atteint l'âge et le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein, et ce, dans la limite de la durée maximale d'indemnisation, soit 3 années pour une personne âgée de plus de 55 ans.

Si, à la fin de la durée maximale de perception de l'allocation de Pôle Emploi, l'assuré ne réunit pas les conditions d'âge et de durée d'assurance, soit 62 ans et 169 trimestres pour les personnes nées comme vous en avril 1965, permettant d'obtenir la retraite à taux plein, un maintien de l'allocation est possible sous certaines conditions.

Vous trouverez de plus amples renseignements à ce sujet via ce lien : https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-indemnisation-assurance-chomage/japproche-de-la-retraite-que-se-passe-t-il-pour-mes-allocations-chomage

Pour vérifier votre situation à l'égard du maintien de votre indemnisation à Pôle emploi, seul organisme habilité en la matière, vous devez contacter un conseiller au 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous

Par ailleurs, durant une période de chômage non indemnisé, l'assuré ne perçoit aucun revenu de remplacement.

Lorsque Pôle emploi cesse d'indemniser l'assuré, la période de chômage non indemnisé qui suit, sans interruption, une période de chômage indemnisé est validée, dans la limite d'un an suivant la date de cessation de l’indemnisation.

Elle peut toutefois être prise en compte, sous certaines conditions, dans la limite de 5 ans si l'assuré. Là aussi, un conseiller de Pôle emploi pourra vous accompagner et répondre à vos questions au regard de la legislation en vigueur.

En tout état de cause, la validation cesse si l'assuré reprend une activité professionnelle ou perçoit un revenu de remplacement (RSA...).

Quelle que soit votre situation à l'issue de la durée maximale d'indemnisation, maintien de votre allocation par Pôle emploi ou chômage non indemnisé, vous obtiendrez des trimestres assimilés à ce titre.

Cela pourrait donc vous permettre de partir à taux plein à compter de 62 ans.

En revanche, pour partir en retraite anticipée pour longue carrière, les personnes nées, comme vous en avril 1965, doivent justifier de 5 trimestres avant la fin de l'année des 20 ans et de 169 trimestres.

Dans ces 169 trimestres, ne peuvent être retenus au maximum que 4 trimestres pour le chômage.

Aussi, une longue période de chômage (indemnisé ou non indemnisé) sans activité professionnelle remettra forcément en cause un départ en retraite anticipée.

Pour vérifier votre situation, je vous suggère de vous rapprocher du régime général de la Sécurité sociale, seul organisme habilité à vous confirmer le point de départ de la retraite à taux plein, au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou sur www.lassuranceretraite.fr

Bonne fin de journée,

Aurélie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉