Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Cumul retraites militaire et civiles

Bonjour,
Né en 1960, j'ai à mon actif 33 années de carrière militaire (soit 132 trimestres hors bonifications et campagnes).
J'ai quitté l'institution militaire en 2009 et j'ai repris depuis une activité professionnelle civile.
Je cotise donc depuis 2009 aux différentes caisses (Carsat - Agirc/Arrco).
simples questions :

  • le cumul retraite militaire et retraites civiles lors de mon départ en retraite seront-ils plafonnés ?
  • à 62 ans révolus, je totaliserai 185 trimestres. Hormis la décote de l'âge (par rapport au taux plein) et des trimestres manquants (civils), y-a-t-il d'autres dégrèvements à prendre en compte ?
  • PS : Je compte travailler au delà de l'âge légal (62 ans)
    Merci.

Chris
Chris

Chris

Niveau
0
8 / 100
points
  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Christian,

Oui, dans votre situation, vous pourrez cumuler sans limite votre pension militaire avec vos pensions de retraite des régimes de base et complémentaire pour votre activité du secteur privé.

Né en 1960, pour obtenir votre retraite à taux plein à partir de l'âge légal (62 ans), vous devez justifier de 167 trimestres toutes activités confondues (privée et militaire).

Selon vos indications, tel est bien votre cas.

Ainsi, en cas de départ à la retraite à cet âge, votre allocation du régime de base et votre retraite complémentaire seront versées sans décote.

Attention toutefois, une minoration temporaire de solidarité s'appliquera pendant 3 ans à votre retraite du régime Agirc-Arrco. Pour l'éviter, il faut notamment différer son départ à la retraite d’un an par rapport à l adate à laquelle vous avez rempli les conditions de la retraite de base à taux plein.

Comme vous dites envisager une poursuite d'activité au-delà de vos 62 ans, je vous conseille de la poursuivre pendant au moins un an pour ne pas subir cette minoration temporaire.

Dans ce cas de figure, vous pourriez non seulement obtenir votre retraite à taux plein mais aussi obtenir une surcote pour votre retraite du régime de base.

En effet, l'assuré qui a dépassé l'âge légal de départ à la retraite et réunit la durée d'assurance nécessaire pour le taux plein peut bénéficier d'une surcote s'il continue son activité sans avoir demandé le bénéfice de sa pension vieillesse du régime de base.
Une majoration de 1,25% est ainsi accordée par trimestre civil supplémentaire travaillés.

Bonne soirée,

Sandra, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉