Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

En cours de licenciement économique

Bonjour,
je suis en cours de licenciement économique, j'ai plein de questions concernant mon avenir jusqu'à ma retraite effective.
Je suis née en 1964 et je travaille depuis le mois de décembre 1982, je suis, après vérification, carrière longue.
Toutefois, tous mes trimestres ne sont pas enregistrés, sur l'AGIRC-ARRCO et sur l'assurance retraite.
Tout d'abord, comment dois-je procéder pour effectuer auprès de l'Agirc-Arrco pour effectuer ce complément ?
Concernant l'assurance retraite, j'ai appelé et l'on m'a dit que je ne pourrai rien faire avant mes 59 ans.
Je totalise actuellement 149 trimestres, sont à rajouter :
année 2020 : 4 trimestres
manquant : 5 trimestres
Je n'ai en fait aucune idée de comment je vais pouvoir organiser mes années à venir, sachant qu'en tant que senior je vais avoir du mal à retrouver un travail.
Je ne sais pas encore si mon employeur va me proposer une couverture CSP, j'ai pu lire que ce n'est pas une obligation, qu'il se peut que je doive la mettre en route moi-même.
Si couverture CSP, puis-je espérer effectuer une formation sur un an ?
Cette année de CSP est-elle comptabilisée sur les trimestres retraite ?
Si je commence ma formation en cours de CSP, que cette formation dure un an, donc dépasse le revenu CSP, quel sera mon revenu une fois l'annéee CSP dépassée ?
Je ne suis en fait pas encore licenciée, mais en pourparler sur la date effective, donc je ne peux pas me rapprocher de Pôle Emploi.
Je ne suis pas en âge de mettre à jour mon relevé retraite auprès de l'assurance retraite, et ne peux donc pas obtenir d'information sur l'âge effectif de ma retraite.
Je suis un peu perdue dans tout ceci et cherche comment obtenir des réponses ou des aides pour comprendre ce qui m'attend.
J'espère pourvoir avoir quelques réponses auprès de vous.
Merci d'avance de votre retour à suivre.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

christophe
christophe

christophe

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Bénédicte,

Née en février 1964, afin de faire valoir vos droits à une retraite anticipée pour "carrière longue", vous devrez justifier d'une durée totale d'assurance dans les régimes de base fixée à 169 trimestres et de 5 trimestres attribués avant le 31 décembre 1984, année de vos 20 ans.

Attention toutefois car dans ce dispositif, pour calculer la durée d'assurance requise pour un départ anticipé en carrière longue, ne seront retenus dans votre relevé de carrière qu'un nombre limité de trimestres dits "réputés cotisés", soit 4 trimestres au titre chômage, 4 au titre de la maladie (…) et les éventuelles majorations pour enfants ne seront pas ici comptabilisées.

Dans l'hypothèse où vous ne réunirez pas la durée d'assurance requise pour un départ anticipé en carrière longue, vous pourrez obtenir votre retraite à 62 ans à condition de justifier des 169 trimestres requis. Pour un départ à cet âge (âge légal), tous les trimestres sont retenus sans restriction.

Néanmoins, ne disposant pas d'informations sur vos données personnelles de carrière (notamment votre durée totale d'assurance au 31 décembre 2020), je ne peux pas être plus précis sur votre éligibilité à un départ anticipé à la retraite pour carrière longue. J'attire simplement votre attention sur le nombre limité de trimestres pris en compte par le régime de base de la Sécurité sociale pour un départ anticipé, dans le cadre du chômage indemnisé, en cas de rupture de votre contrat de travail.

Ensuite, concernant la mise à jour de votre relevé de carrière, vous devez distinguer les périodes pour lesquelles vous avez observé des anomalies au titre du régime de Base de la Sécurité sociale pour lesquelles des trimestres ne vous auraient pas été attribués de celles relevant du régime de retraite complémentaire, dont les droits sont exprimés en points.

En effet, hormis l'exercice 2020 pour lequel les trimestres et les points seront insérés dans votre relevé de carrière au cours de cette année, les anomalies constatées sur d'autres années devront respectivement être signalées aux caisses des régimes de retraites concernées, à savoir :

En cas de licenciement, une allocation chômage pourrait vous être versée et ce, dans la limite de la durée maximale d'indemnisation, soit 3 années pour une personne âgée de plus de 55 ans.

Vous trouverez les conditions de prise en charge par l'Assurance chômage depuis le lien suivant : https://www.unedic.org/indemnisation/fiches-thematiques/a...

Pour vérifier l'application de ces règles à votre situation personnelle, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, seul habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein (coordonnées ci-dessus).

Pour connaître votre durée d'indemnisation à Pôle emploi et les conditions à remplir, je vous invite, une fois le processus de licenciement validé, à contacter cet organisme au au 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est un dispositif d'accompagnement renforcé, sous forme de suivi individualisé, en cas de licenciement pour motif économique du salarié.

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) auquel vous faites référence prévoit l'organisation et le déroulement d'un parcours de retour à l'emploi. Des mesures d'accompagnement peuvent notamment comprendre des périodes de formation et de travail en entreprise.

Votre employeur a l'obligation de vous le proposer (notamment dans les entreprises de moins de 1000 salariés), si vous remplissez les conditions ouvrant droit à l'allocation de retour à l'emploi (ARE), en vous remettant un document écrit qui doit préciser les éléments suivants :

  • le contenu du CSP
  • le délai de réflexion dont vous disposez (normalement 21 jours)
  • la date à partir de laquelle votre contrat de travail est rompu si vous acceptez la proposition de votre employeur.

Je vous invite déjà à parcourir ce lien qui permettra de répondre à certaines de vos interrogations visant le CSP : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13819

Enfin, je vous propose de demander un Entretien d'Information Retraite (EIR) à votre caisse de retraite complémentaire (http://www.retraite-repartition.fr/dopli/), afin de faire le point sur votre carrière et sur les perspectives d'évolution de vos droits.

En effet, dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées.

Bonne journée,

Christophe, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉