Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Votre site des Experts Retraite fait peau neuve. L’envoi de vos questions à nos Experts Retraite sera possible à partir du 15 décembre sur le nouveau site Agirc-Arrco. Il sera accessible à l’adresse suivante : https://agirc-arrco.fr/mes-services-particuliers/les-experts-retraite/

Question en attente de réponse

Emoluments versés l'année suivant le départ en retraite

Salarié dans le privé, j'envisage de partir en retraite au 01/01/2022 (à taux plein). Mon salaire de décembre 2021 sera versé début janvier 2022, mon indemnité de départ en retraite sera aussi versée début 2022. Ces 2 versements pourront-ils compter pour l'évaluation de trimestres supplémentaires de la retraite de base (au titre de 2022) ou bien seront-ils affectés à l'année précédente (2021) de ce point de vue (sans possibilité de trimestres supplémentaires)?
Si je liquide mes droits au 1er février (2022) au lieu du 1er janvier, cela est-il plus avantageux (en dehors du mois de salaire de janvier): pourrai-je acquérir des trimestres supplémentaires correspondant à ces 2 éléments, au titre de 2022?
Merci d'avance.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Jean-Michel,

Les rémunérations versées début 2022 après la fin de votre contrat de travail au 31.12.2021 seront bien rattachées à l'année 2021 et produiront des droits à retraite pour cette année là.

Il ne vous sera donc attribué aucun droit à retraite pour 2022.

Un report du point de départ de votre retraite au 1.2.2022 ne serait à mon avis pas forcément avantageux pour vous.

En effet, s'agissant du régime de base, la durée d'assurance est arrêtée au dernier jour du trimestre civil qui précède la date de la retraite (date d'arrêt du compte) et il ne peut être validé qu'un trimestre d'assurance par trimestre civil.

Ainsi, dans votre cas, votre compte sera arrêté au 31 décembre 2021 que vous preniez votre retraite au 1er janvier ou au 1er février 2022 et aucun trimestre supplémentaire ne pourra donc vous être accordé en 2022.

Pour la retraite complémentaire, votre salaire de janvier générerait des points Agirc-Arrco supplémentaire.

Pourtant, cet avantage risque d'être annulé par l'assiette limite des cotisations (8 x plafond mensuel de la la sécurité sociale, soit 27 424 €) qui ne permettrait peut-être pas d'intégrer l'ensemble du salaire et des primes perçues à la rupture de votre contrat de travail (indemnité de fin de carrière, indemnité compensatrices de congés payés, CET ...). Cette situation pourrait donc vous priver d'une partie des droits Agirc-Arrco que vous pourriez acquérir. 

En revanche, en cas de départ au 31.12.2021, l'assiette maximale des cotisations serait alors plus importante, en l'occurrence de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 329 088 €.

Bonne fin de journée,

Sandra, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉