Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Cette question a été résolue

Âge de départ anticipée

Bonjour,
J’aurais 59 ans en avril 2021. Je suis concerné par le PSE que mon entreprise a mis en place et mon licenciement interviendrait le 30 juin 2021. J’aurais acquis à cette date 160 trimestres et serait toujours éligible à un départ en retraite anticipée pour carrière longue au 1er juillet 2023. Un congé de reclassement va m’être proposé. Es ce que les trimestres acquis durant ce congé de reclassement, au delà de la période de préavis, sont des trimestres assimilés ? Dans l’hypothèse où durant, et à l’issu, le 31 décembre 2022, des 18 mois du congé de reclassement je n’ai pas retrouvé d’emploi, remplirais je toujours les conditions pour bénéficier d’une retraite anticipée pour carrière longue, sachant qu’au 1er janvier 2023 j’aurais acquis 166 trimestres ? Même question en supposant que durant ces 18 mois, j'ai repris une activité professionnelle pendant 6 mois, repoussant la date de fin de mon congé de reclassement au 1er juillet 2023, avec cette fois ci 168 trimestres.
Je vous remercie.

Philippe G.

  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Philippe,

Dans le cadre du Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) proposé par votre employeur, vous continuerez à percevoir votre rémunération habituelle durant la période de congé de reclassement, correspondant au préavis.

Votre salaire sera donc soumis à l'ensemble des cotisations de retraite ; de ce fait, des trimestres réputés "cotisés" seront attribués par le régime de base de la Sécurité sociale.

En revanche, si la durée du congé de reclassement excède celle du préavis, le régime général attribuera des trimestres dits "assimilés", sans que des cotisations lui soient versées (50 jours = 1 trimestre).

La nature des trimestres inscrits à votre compte sera donc déterminante pour un départ anticipé avant 62 ans, dans le cadre d'une carrière longue.

Ainsi, né en avril 1962, vous devrez réunir au moins 5 trimestres avant le 31 décembre 1982, année de vos 20 ans et 168 trimestres pour l'ensemble de votre carrière.

Attention toutefois car dans ces 168 trimestres exigés, seront pris en compte tous les trimestres "cotisés" mais seulement un nombre restreint de trimestres dits "assimilés", dont 4 maximum pour le chômage, 4 au titre de la maladie (...)

Une rupture de votre contrat de travail au cours du premier semestre 2021 suivie d'un PSE puis d'une indemnisation chômage pourrait de ce fait remettre cause votre droit à une retraite anticipée pour carrière longue. Dans cette hypothèse, votre départ en retraite ne serait possible qu'à compter de l'âge légal, soit 62 ans, sauf à ce que vous puissiez reprendre une activité professionnelle, même à temps partiel, qui génèrerait des revenus et pour lesquels des trimestres "cotisés" vous seraient attribués.

Quoi qu'il en soit, afin de faire vérifier votre éligibilité au dispositif de départ anticipé à la retraite pour "carrière longue", tenant compte de la survenance de ce PSE, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou en suivant ce lien : http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée

Christophe, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 2

Non 0

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉