Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Cette question a été résolue

Cumul emploi retraite pour carrière, départ avant l age légal comment l interpreter

Votre site est très utile, et les réponses apportees nous aident sur nos questionnements car la retraite est un sujet complexe dont il est difficile de s y retrouver, Je vous contacte pour « cumul-emploi-retraite » pour carrière longue.
Je suis née en 1960 et j ai demandé une retraite anticipée (avant l’âge légale 62ans) avec un départ le 1er juin 2021 en carrière longue (167 trimestres) avec minoration de - 10% sur la complémentaire durant 3 ans. Dans mon cas precis, je n ai pas 62 ans mais ai je le droit de retravailler chez mon derniere employeur avec un nouveau contrat de travail sans carence de 6 mois donc des le 1et juin 2021. Si oui, serait je plafonné sur le salaire percu du fait d un départ avant l age de 62 ans (mais percevant ma retraite à taux plein). Autre cas, si je travaillle chez un autre employeur aucune carence ne s appliquerait, est ce bien cela? Et mon salaire serait il plafonne sur la base de ma dernière rémunération ou 160% du smic? Merci pour vos precieuses reponses d expert retraite.

  • Imprimer
  • Partager

Laurence,

En cas de reprise d'activité salariée, les règles de cumul emploi-retraite ne sont pas identiques pour la retraite de base de la Sécurité sociale et la retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Ainsi, pour la retraite de base, le total mensuel de votre nouveau revenu et de vos pensions de retraite (de base et complémentaires) ne doit pas dépasser la moyenne mensuelle de vos revenus d’activité des 3 derniers mois civils ou bien 1,6 fois le Smic, si ce montant est plus avantageux pour vous.

Par ailleurs, c'est le salaire mensuel brut soumis à la contribution sociale généralisée (CSG) issu de la reprise d’activité qui est pris en compte pour fixer le plafond à ne pas dépasser.

En cas de dépassement, le montant de votre retraite sera réduite en fonction du montant du dépassement.

En outre, pour la retraite de base, il n'est possible de reprendre une activité salariée chez votre dernier employeur qu'à compter du 7ème mois, sinon le versement de votre retraite de base sera suspendue.

Si vous reprenez cette activité par le biais d'une agence d'intérim et si celle-ci n'était pas votre dernier employeur, cette règle ne s'appliquera pas.

Je vous invite à consulter le lien suivant sur ce sujet : https://www.legislation.cnav.fr/Documents/circulaire_cnav_2017_41_12122017.pdf

Pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, le cumul emploi retraite est possible à condition que la somme des revenus (retraites personnelles obligatoires + salaire de reprise d'activité) ne dépasse pas :

  • soit un montant égal à 160 % du SMIC
  • soit le dernier salaire normal d'activité revalorisé
  • soit le salaire moyen de vos dix dernières années d'activité

La solution la plus favorable pour vous sera retenue.

À défaut, le versement de votre retraite complémentaire sera suspendu.

Je vous joins également un livret explicatif à consulter : Cumul Emploi Retraite AA

Enfin, les salaires pris en compte pour le calcul de la limite de ressources sont les salaires normaux perçus avant la date d'effet de la retraite. Les rémunérations versées à l'occasion du départ en retraite (indemnités de départ en retraite, indemnité compensatrice de congés payés, …) ne sont pas pris en compte.

Compte tenu de ces dispositions différentes, je vous conseille de vous rapprocher de vos caisses de retraite pour faire le point sur votre situation en contactant :

  • l'Assurance retraite au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou sur https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/hors-menu/footer/contacts.html,
  • votre caisse de retraite complémentaire, dont vous trouverez les coordonnées via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

A noter, en cas de poursuite ou de reprise d’activité après la liquidation des droits à retraite, les rémunérations versées sont soumises aux cotisations normales de retraite (base et complémentaire) mais ne permettent pas l'acquisition de nouveaux droits.

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 1

Non 0

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉