Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Cette question a été résolue

Passage du statut de chomeur au statut de retraité

Bonjour j'ai actuellement 61 ans et je suis employée par la fonction publique d'état en tant que contractuelle CDI. Je viens de faire une demande de rupture conventionnelle et je voudrais avoir la confirmation des points suivants ou bien vos conseils:
1/ Lorsque ma rupture conventionelle sera acceptée aurais-je bien droit aux indemnités chômage de 57% de mon brut pendant 3 ans sachant que j'ai travaillé sans discontinuité au cours des 13 dernières années
2/ En Janvier 2022 j'aurais 62 ans, soit l'âge légal de départ à la retraite. Je n'aurai le nombre de trimestres nécessaires pour prétendre aux taux plein de ma retraite qu'à 67 ans.
Quelles démarches dois-je faire lorsque j'atteindrai mes 62 ans vis à vis des caisses de retraite et de pôle emploi?
3/ Puis-je continuer à percevoir mes indemnités chomage au-dela de 62 ans?
4/ Puis-je continuer à percevoir des idemnités chomage jusqu'à ce que les conditions de retraite à taux plein soient atteintes.
Merci par avance pour vos précieux conseils
Cordialement.
Nusek

Nusek
Nusek

Nusek

Niveau
0
5 / 100
points
  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Grazyna,

Pour convenir d'une rupture conventionnelle, le fonctionnaire doit être titulaire et âgé de moins de 62 ans, sauf s'il ne justifie pas du nombre de trimestres requis pour l'obtention de la retraite au taux maximum de 75 % (167 pour les personnes nées en 1960).

Un agent public obtenant une rupture conventionnelle peut bénéficier de l'ARE dès lors qu'il n'a pas atteint l'âge et le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein, et ce, dans la limite de la durée maximale d'indemnisation, soit 3 années pour une personne âgée de plus de 55 ans.

Durant cette prise en charge, l'ancien agent public acquiert des trimestres assimilés dans la limite de 4 maximum par an.

Si, à la fin de la durée maximale de prise en charge, il ne réunit pas les conditions d'âge et de durée d'assurance (62 ans et 167 trimestres dans votre cas), permettant d'obtenir la retraite à taux plein, un maintien de l'allocation est possible.

Pour cela, il faut :

  • être âgé d’au moins 62 ans,
  • être indemnisé depuis au moins un an,
  • justifier de 12 ans d’affiliation à l’Assurance chômage - autrement dit 12 ans de travail salarié ayant donné lieu au versement des contributions d'assurance chômage,
  • justifier d’une période d’emploi d’une année continue ou de 2 années discontinues durant les 5 dernières années de travail,
  • justifier d’au moins 100 trimestres de cotisations retraite.

Ce n'est que dans la mesure où toutes les conditions précitées sont remplies que le maintien du versement des allocations jusqu’à l'obtention de la retraite à taux plein est possible.

L'allocation chômage peut être versée par votre administration ou par Pôle emploi, si une convention de gestion a été signée entre votre employeur et cet organisme.

Je vous invite à consulter le lien suivant sur ce sujet : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12386

Ceci étant, pour compléter votre information sur les conditions et la durée d'indemnisation, notamment sur un maintien des droits chômage après 62 ans, je vous invite à contacter le service des ressources humaines de votre employeur.

Vous pouvez également contacter Pôle emploi en appelant au 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 7

Non 1

88%

88% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉