Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Choage, retraite et minoration.

Bonjour,
Je risque d’être au chômage en juin 2021. J'aurai 62 ans et mes 168 trimestres en octobre 2023, soit après 2 ans et 3 mois de chômage. J'aurai donc épuisé mes droits au chômage avant d'atteindre mes 63 ans, Mon intention avant licenciement était de travailler jusqu’à 63 ans pour éviter les 10% de minoration. Ai-je une solution pour éviter cette minoration ?.
Merci

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Frédéric,

Pour ne pas être visé par la décote que vous évoquez, minoration de 10 % pendant 3 ans de la retraite complémentaire Agirc-Arrco, il faut reporter son point de départ d'une année par rapport à la date où les conditions de la retraite de base à taux plein sont remplies.

En outre, de manière générale, l'indemnisation chômage est versée, dans la limite de 3 ans, jusqu'à l'âge auquel l'assuré peut bénéficier de sa retraite à taux plein à compter de l'âge légal, soit 62 ans.

Indiquant remplir ces conditions à vos 62 ans, l'indemnisation ne pourra être poursuivie et il vous faudra normalement demander le versement de vos pensions de retraite de base et complémentaire à compter de cet âge.
Dans ce cas, vous serez effectivement concerné par l'application de la minoration temporaire de 10 % pendant 3 ans sur le montant de votre retraite complémentaire Agirc-Arrco, sauf si vous êtes exonéré de la cotisation CSG lors de votre départ en retraite en fonction de vos ressources.

Ceci étant, rien ne vous oblige à prendre toutes vos retraites à la même date.

En effet, vous pouvez tout-à-fait demander votre retraite complémentaire un an après votre pension du régime général de la Sécurité sociale liquidée à taux plein. Dans ce cas, vous éviterez de subir la minoration temporaire appliquée sur l'allocation Agirc-Arrco pendant 3 ans.

Toutefois, je ne pense pas que ce calcul soit très avantageux pour vous.

En effet, en pratiquant ainsi, vous vous priverez d'une année entière de retraite Agirc-Arrco, soit 12 mensualités d'allocation.

En prenant votre retraite Agirc-Arrco en même temps que votre retraite de base, elle sera certes minorée de 10 % pendant 3 ans, mais sera ensuite rétablie à son niveau complet.

Au total, le manque à gagner représentera 3 x 10 %, soit 30 % d'une année de versements, ou encore l'équivalent de 3,6 mensualités.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉