Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Cette question a été résolue

Puis je cumulé une reprise d'activité non cumulée et une retraite au titre de l'inaptitude ?

Bonjour,
(je réitère ma question, celle-ci ne semblant pas figurer dans l'historique de mon espace personnel)
Je viens d'avoir 62 ans et serai placé en retraite pour inaptitude à taux plein (50% pour le régime général) au 01/04/2021. Ayant, à la suite d'un arrêt de maladie du 10/03/2010, bénéficié d'une pension d'invalidité de seconde catégorie au titre de l'inaptitude depuis le 01 octobre 2012, il m'est validé 158 trimestres au jour du départ. Tous mes autres régimes sont également liquidés au 01/04/2021.
Dans ces conditions, puis je reprendre une activité à l'issue ? Suis je soumis à une règle de plafonnement, sachant que j'ai l'âge légal, obtenu le taux plein et liquidé tous mes régimes ?
Dans l'hypothèse où il y aurait un cumul plafonné, comment se calcule précisément ce plafond : Dans mon cas il me semble qu'il conviendrait de retenir la moyenne arithmétique revalorisée de mes trois derniers bulletins de salaire, en l'espèce 12/09, 01/10, 02/10 ? Par ailleurs, mon objectif étant uniquement une activité de remplacements d'été, le cumul retraite/activité de la rémunération obtenue est il calculé au mois le mois ou ramenée en rythme annuel pour effectuer la comparaison avec le plafond de cumul autorisé ? De plus, en cas de dépassement y a-t-il une décote à concurrence du dépassement ou, pire, suppression pure et dure de la totalité de la complémentaire pendant le temps de la reprise d'activité...!?!?
Merci de m'éclairer sur ces différents points particulièrement anxiogènes.
Avec mes remerciements, sincères salutations

  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Jean-Philippe,

Pour pouvoir cumuler intégralement les revenus d'une reprise d'activité avec les pensions de retraite (base et complémentaire), il faut :
• avoir rempli les conditions de la retraite à taux plein, c'est-à-dire, soit avoir atteint l’âge automatique du taux plein, soit l’âge légal de départ en retraite (62 ans) et justifier de la durée d’assurance requise pour bénéficier de la pension à taux plein,
•et avoir liquidé toutes ses pensions personnelles (bases et complémentaires, françaises et étrangères), à l'exception de celles correspondant aux régimes au sein desquels l'assuré n’atteint pas l'âge du taux plein.

Dans votre situation, bénéficiant d'une retraite à 62 ans (pour inaptitude au travail) au 1er avril 2021 et n'ayant pas acquis le nombre de trimestres requis selon votre année de naissance (167 trimestres), vous serez soumis en effet au cumul emploi retraite plafonné.

Pour le régime général de la Sécurité sociale, en cas de cumul emploi retraite plafonné, la somme du salaire brut et des montants bruts des pensions de retraite de base et complémentaire ne doit pas dépasser :
• 160% du Smic,
• ou la moyenne des salaires perçus au cours des 3 derniers mois d'activité avant le départ en retraite.
Le plafond le plus avantageux est retenu. À défaut, le montant de la pension est réduit du montant du dépassement.

Vous pouvez reprendre une activité professionnelle immédiatement chez un nouvel employeur.
En revanche vous devez attendre 6 mois après le point de départ de votre retraite pour reprendre une activité chez votre dernier employeur. Avant ce délai, le paiement de votre retraite est suspendu.

Concernant le régime Agirc-Arrco, la somme des revenus ne doit pas dépasser :
• un montant égal à 160% du SMIC,
• ou le dernier salaire normal (y compris les éventuelles majorations) revalorisé qui a donné lieu à versement de cotisations de retraite complémentaire,
• ou le salaire moyen de vos dix dernières années d'activité.

A l'instar du régime de base, la solution la plus avantageuse pour le retraité est retenue.

En cas de dépassement de la limite, vos pensions pourront être réduites voire suspendues.

A noter qu'en cas de reprise d'activité après la liquidation des droits à retraite, les revenus perçus sont soumis aux cotisations normales de retraite (patronale et salariale) sans acquisition de nouveaux droits.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ces liens : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/retra...
Cumul Emploi Retraite AA (http://fr.calameo.com/read/00271172910e9335a69ed)

En tout état de cause, vous devrez informer vos caisses de retraite de base et complémentaire lorsque vous reprendrez une activité salariée. Elles vous indiqueront précisément le salaire à ne pas dépasser.

Bon après-midi,

Thuy, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 1

Non 0

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉