Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Obligation de prendre toutes ses retraites de différents régimes en même temps

J 'ai exerçé en tant que pharmacien libéral pendant 20 ans et jusqu'en 2006 et cotisais à la CAVP. J 'ai été reconnue invalide par la CAVP. Depuis 2006, j'ai été salariée de différentes entreprises et actuellement assimilée salariée d'une SASU. La CAVP m'a annoncé que je basculerai automatiquement le 1er avril 2022 en retraite auprès de leur caisse. Les 2 caisses étant totalement indépendantes ( CAVP et CNAV) je pensais pouvoir continuer mon activité d'assimilé salariée après le 1er avril 2022 et continuer à générer des droits à retraite auprès de la CNAV tant que je n'aurai pas fait de demande de retraite de salariée. Un bureau d'études de conseil en retraite m a dit que ce n'était pas possible. C 'est pourquoi, je vous pose cette question: si je souhaite continuer à travailler en tant qu'assimilé salariée ou en tant que salariée, puis-je continuer à générer des droits supplémentaires auprès de la CNAV dans la mesure où je n'ai pas choisi de demander ma retraite mais c'est la CAVP qui me l'impose. merci de votre réponse

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Elisabeth,

Depuis 2015, en cas de poursuite ou de reprise d’activité après la liquidation des droits à retraite auprès d’un régime légalement obligatoire, les rémunérations versées sont soumises aux cotisations normales de retraite (base et complémentaire) mais ne permettent pas l'acquisition de nouveaux droits.

Si vous obtenez votre retraite pour votre activité libérale de pharmacienne au 1er avril 2022, la poursuite de votre activité salariée ne vous permettra plus d'acquérir des droits à retraite auprès du régime de base de la Sécurité sociale, la CARSAT, et du régime complémentaire Agirc-Arrco à compter de cette date.

Je crains également que vous ne puissiez demander à décaler le point de départ de votre retraite pour invalidité. En effet, à l'âge minimum légal de départ à la retraite, 62 ans pour vous, la retraite sans minoration prend obligatoirement le relais de votre allocation annuelle invalidité.

Pour toutes précisions, je vous conseille de contacter la CAVP via ce lien https://www.cavp.fr/nous-contacter

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉