Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Maintien du bénéfice de la limite d'âge d'instituteur

Je suis professeure des écoles, née en 1960. Au jour d'aujourd'hui , j'ai 28 ans d'Ancienneté Générale de Service (j'ai eu des périodes de disponibilité au cours de ma carrière).
J'ai attendu d'avoir 15 ans d'ancienneté comme institutrice avant de passer le concours de P.E.
Je comptais demander - 6 mois avant mes 62 ans - à bénéficier de la limite d'âge d'instituteur afin d'éviter une forte décote de ma retraite.
Or il y a un an, un cancer m'a été diagnostiqué : je suis en congé longue durée.
Si je ne me rétablis pas dans les mois à venir , ai-je malgré tout le droit de bénéficier de cette limite d'âge d'instituteur ?
Si je n'y ai pas droit, cela signifie-t-il que je suis obligée de travailler jusqu'à 66 ans minimum pour bénéficier d'un montant de retraite équivalent à celui que j'aurais eu ?
Bien cordialement,

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Marine,

Pour les personnes nées, comme vous en 1960 :

  • les instituteurs totalisant 15 à 17 ans de services classés en catégorie active, l’âge légal est fixé à 57 ans et la limite d’âge à 62 ans.
  • pour les professeurs des écoles, l’âge légal est fixé à 62 ans et la limite d’âge à 67 ans.

Un instituteur promu professeur des écoles et justifiant de 15 à 17 ans de services en catégorie active, peut effectivement demander, avant sa limite d’âge d’instituteur, à conserver le bénéfice de la limite d’âge de ce corps.

La condition des 17 ans précitée s’est appliquée progressivement. Elle est passée progressivement de 15 ans avant le 1er juillet 2011 à 17 ans à compter de 2015.

Ayant 15 ans d'ancienneté en tant qu'institutrice et non 17 ans, je ne sais pas si vous remplissez la condition de services en catégorie active pour pouvoir demander à conserver le bénéfice de la limite d’âge de ce corps.

Enfin, je n'ai pas trouvé d'informations sur le fait que le congé longue maladie (CLD) remettrait en cause la possibilité de bénéficier de la limite d'âge de la catégorie active.

En effet, le CLD est bien pris en compte pour la détermination du droit à la retraite et donne lieu à cotisations. 

Il semble donc que le fait d'être en CLD n'ait pas d'impact sur vos droits à retraite en général.

Toutefois, votre situation étant spécifique, je vous conseille de vous rapprocher de votre administration pour vérifier si vous remplissez les conditions requises pour conserver la limite d'âge de la catégorie active. 

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉