Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Dois-je accepter une rupture conventionnelle l’année de mes 61 ans ? Cadre du secteur privé

Bonjour , j’aurai 60 ans en juillet, mon entreprise pourrait me proposer une rupture conventionnelle peu après cette date . J’ai droit à 3 ans de chômage , et n’aurai pas atteint un nombre de trimestres suffisant pour prétendre au taux plein . Ai-je financièrement intérêt à accepter cette rupture ? Est-il exacte que je serai accompagné financièrement jusqu’à l’atteinte de mon taux plein ?
Merci

Borg
Borg

Borg

Niveau
0
1 / 100
point
  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Olivier,

En cas de rupture conventionnelle, une allocation chômage peut effectivement être versée aux assurés et ce, dans la limite de la durée maximale d'indemnisation, soit 3 années pour une personne âgée, comme vous, de plus de 55 ans.

Un maintien des droits chômage est également possible, sous réserve, si à compter de l'âge légal de la retraite (62 ans), vous ne remplissiez pas encore les conditions d'ouverture de droits à taux plein.
Vous trouverez les conditions de prise en charge par l'Assurance chômage depuis le lien suivant : https://www.unedic.org/indemnisation/fiches-thematiques/a...

Dans votre situation, née en juillet 1961, pour obtenir une retraite de base à taux plein au régime général de la Sécurité sociale, vous devrez totaliser une durée d'assurance fixée à 168 trimestres, éventuellement attendre 67 ans, l'âge du taux plein automatique, dans l'hypothèse où vous n'auriez pas obtenu avant le nombre de trimestres requis.

La rupture de votre contrat de travail pouvant intervenir au cours du second semestre 2021, vous devriez être à ce moment là pris en charge par Pôle emploi et vous obtiendriez ainsi un trimestre par période de 50 jours indemnisés, dans la limite de 4 par an et ce, pendant a minima 3 ans, voire au-delà, tant que vous ne remplissez pas les conditions de la retraite de base à taux plein et au maximum, jusqu'à vos 67 ans.

Pour connaître vos droits pour le chômage en cas de rupture conventionnelle et vous faire accompagner dans ce dispositif, je vous invite à prendre contact avec les services de Pôle emploi, par téléphone au 3949 (service gratuit + prix d'appel), ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous.

S'agissant des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco, ceux-ci vous seront attribués pour votre période de chômage indemnisé (hors délai de carence), sur la base du salaire de référence pris en compte par Pôle Emploi pour calculer votre allocation, c'est-à-dire votre salaire des 12 mois qui précédent la rupture de votre contrat de travail.

Enfin, avant d'accepter toute proposition de votre employeur, je vous invite à demander un Entretien d'Information Retraite (EIR) auprès des services de votre caisse de retraite complémentaire dont vous retrouverez les coordonnées en suivant ce lien : http://www.retraite-repartition.fr/dopli/.

Vous pourriez ainsi faire le point sur votre carrière et sur les perspectives d'évolution de vos droits et obtenir, dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, ce qui vous permettrait d'avoir une vision élargie de votre situation avant de vous engager dans un processus de rupture conventionnelle.

Bon après-midi,

Christophe, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉