Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Polypensionnée : Public puis privé - Puis-je renoncer à ma retraite de la fonction publique ?

Bonjour,

Je suis née le 09/01/1961 et compte prendre ma retraite à l'âge légal, 62 ans le 01/02/2023, avec 178 trimestres (10 de plus que nécessaire pour ma génération en comptant mes trimestres pour enfants).

Un peu après le début de ma carrière j'ai travaillé deux ans et un trimestre dans la fonction publique hospitalière comme infirmière où j'ai été titularisée fonctionnaire.

J'ai par la suite demandé un congé de disponibilité de l'hôpital pour suivre mon mari qui changeait d'emploi hors région.

Ce congé m'a été accordé et renouvelé tous les ans jusqu'à aujourd'hui ( Je suis donc toujours présente dans les effectifs de l'hôpital, non rémunérée bien sûr, mais en disponibilité ).

Depuis mon départ de l'hôpital j'ai eu l'autorisation de travailler dans le secteur privé (où je travaille encore à ce jour) et ai engrangé la grande majeure partie de mes droits à la retraite dans le régime général.

Ce régime général, si il était le seul, suffirait en lui-même à m'assurer une retraite pleine, ayant auprès de lui tous mes trimestres compte-tenu des trimestres pour mes quatre enfants.

Seulement voila.
Vous l'avez compris je suis polypensionnée.
En raison du décret de 2011, qui a un effet rétroactif, j'ai à peine plus de deux années comme titulaire de la fonction publique et à ce titre je peux (je dois ?) prétendre à une retraite de la fonction publique.
( Il fallait 15 années avant le décret de 2011 ).

Deux calculs séparés seront donc établis pour ma retraite : un coté fonction publique et un coté régime général. Les résultat des deux étant ensuite additionnés pour donner le montant total de ma retraite.

J'ai fait des simulations pour les deux cas (avec confirmation par le simulateur Marel)
Et là, stupéfaction...!
Le résultat donne un montant global inférieur de 30% à celui que j'aurais eu en effaçant totalement mes deux ans passés dans la fonction publique et en ne tenant compte que de mes trimestres et cotisations au régime général pour le calcul de celui-ci.

J'ai fini par comprendre pourquoi (vous aussi certainement).
Les trimestres pour mes quatre enfants sont pris en compte coté fonction publique uniquement (règle) et abandonnés coté régime général.

Cela conduit à :

  • un montant ridicule coté fonction publique ( pas surprenant vu la durée courte effectuée et ayant terminé à mi-temps )
  • Mais aussi à un montant dégradé d'un tiers coté régime général (l'essentiel de ma carrière) car mes 32 trimestres pour enfants pris coté public ne sont pas comptés coté régime général ce qui conduit à une décote considérable sur ce régime.

Prenons le cas d'une personne qui a strictement la même carrière que moi en durée et salaires à l'exception qu'elle n'a pas travaillé ces deux années dans la fonction publique et qui a le même nombre d'enfants que moi : elle touchera une retraite pleine du régime général, alors que moi je suis amputée d'un tiers...!!!

Ma question est la suivante :

Savez-vous si il est possible, légalement, que je renonce officiellement à ma retraite du public, de façon à ne demander que ma retraite du régime général ?
Et si cela était possible, est-ce que le régime général prendrait alors en compte mes 32 trimestres pour enfants ce qui me permettrait d'obtenir une retraite "pleine" dans ce régime ?

Ces deux années dans le public sont une verrue dont je n'ai même pas besoin pour l'obtention d'une retraite pleine.

Je vous remercie par avance pour votre réponse.

Cordialement

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Véronique,

Effectivement, lorsque le salarié a exercé en tant que fonctionnaire hospitalier ou territorial, la CNRACL est prioritaire pour calculer et attribuer les trimestres supplémentaires pour enfants et ce, quand bien même l'assuré relèverait du régime général en dernier lieu.

Il est peu probable que le fait de renoncer à demander le paiement de votre retraite de la CNRACL permettra au régime général de la Sécurité sociale de vous attribuer les 8 trimestres par enfant né et élevé (4 pour la naissance et 4 pour l’éducation) prévus par sa législation.

En tout état de cause, je vous conseille d'exposer directement votre problématique à l'Assurance retraite au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉