Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

La meilleure alternative ?

Bonjour,
Né en 1960, j'ai acquis 160 trimestres au sein de l'institution militaire (services actifs + bonifications).
Depuis 2009, je poursuis une seconde carrière professionnelle civile dans le privé.
La date légale de départ en retraite est fixée à 62 ans : le 01/04/2022.
A cette date, j'aurai cumulé 213 trimestres au total.

  • Je ne serai donc pas soumis à la décote;
  • Concernant la surcôte éventuelle, quel est le calcul ?
  • Sera-t-elle effective dès le 01 avril 2022 ? Si non, dans quelles conditions sera-t-elle prise en compte ?
    Ai-je intérêt à reculer mon départ en retraite et de continuer à travailler au delà de mes 62 ans ?
    Enfin, existe-t-il un moyen précis de connaître le montant de cette future retraite ?
    L'estimation indicative de l'assurance retraite est très imprécise : compteur bloqué en 2019 (l'activité 2020 & 2021 n'apparaît pas); Les éléments SRE y sont inconnus; une décote est à priori appliquée.
    Je souhaiterais obtenir ce calcul plus précis avant d'engager ma demande de retraite ?
    A qui puis-je m'adresser ?
    Je vous remercie.
    Christian S.

Chris
Chris

Chris

Niveau
0
8 / 100
points
  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Christian,

Pour la retraite de base, pour bénéficier de la surcote de 1,25 % par trimestre civil supplémentaire, les personnes nées, comme vous, en 1960 doivent :

  • dépasser l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans pour votre génération,
  • totaliser au moins 167 trimestres nécessaires pour la retraite au taux maximum de 50%,
  • continuer à travailler.

Dès lors, les trimestres supplémentaires acquis avant vos 62 ans, tous régimes de base confondus militaire et privé, ne vous permettront pas d'obtenir de surcote et ne seront pas pris en compte dans le calcul de votre pension de base.

Une poursuite d'activité d'une année au moins, vous permettrait :

  • d'obtenir une surcote de 5 % de votre pension de base,
  • et pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, d'acquérir des points supplémentaires et d'augmenter ainsi le montant de votre future allocation et de pas être concerné par le coefficient de solidarité de 10 % pendant 3 ans sur le montant de vos droits.

Pour connaître le montant de vos futures retraites du privé, je vous invite à contacter vos caisses : 

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉