Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Rupture conventionnelle à partir de 61 ans pour toucher une retraite pleine

Je suis né en janvier 1960, je travaille dans la même entreprise depuis 16 ans en tant que salarié du secteur privé. Le site de l'assurance retraite donne comme âge de départ à la retraite 62 ans et un taux plein à 63 ans et 8 mois mais avec une décote de 10% jusqu'à mes 67 ans et un cumul de 152 trimestres. Ma société est prête à négocier mon départ (rupture conventionnelle ou rachat de trimestres). Quel choix ai-je à ma disposition afin que celles-ci soient les plus avantageuses?
En cas de rupture conventionnelle, est-ce que le décompte des 3 ans de chomage dont je beneficierais, commence dès la rupture ? En sachant bien sûr que les allocations chömage sont versées à la fin des indemnités de la rupture conventionnelle?
Et jusqu'à quel âge pourrais-je toucher les allocations chômage?
Tout ce processus a-t-il un impact sur la valeur de la pension de retraite et en quelle proportion?
Si je souhaite avoir des informations précises et irréfutables, auprès de qui faut-il que je prenne rendez-vous?
Merci pour vos précieux conseils. Sincèrement.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Michel,

Pour les personnes nées, comme vous, en 1960, la retraite à taux plein peut être versée :

- à 67, sans condition de durée d'assurance,

- à partir de 62 ans, à condition de justifier de 167 trimestres auprès des régimes de retraite de base.

D'une manière générale, lors d'une rupture conventionnelle, un salarié est pris en charge par Pôle emploi et bénéficie d'une indemnisation chômage, toutefois limitée dans le temps. Pour les personnes de plus de 55 ans, la durée d'indemnisation par Pôle emploi peut être de 3 ans.

Cela étant, l'allocation peut être versée, sous certaines conditions, jusqu'à l'âge auquel l'assuré peut obtenir sa retraite à taux plein, soit à partir de 62 ans pour les personnes nées comme vous en 1960, sous réserve de justifier de la durée d'assurance requise dans les régimes de base (167 trimestres).

Votre indemnisation cesserait théoriquement le jour où vous réunirez les conditions ci-dessus nécessaires pour obtenir votre retraite de base à taux plein, donc vraisemblablement et d'après vos indications, à 63 ans et 8 mois si vous justifiez de 167 trimestres à cet âge.

Je vous suggère de consulter cette page pour obtenir des explications plus détaillées sur cet item : cliquer ICI

A noter que l'indemnisation chômage commence toujours après une période de carence. Vous trouverez toutes les informations utiles en cliquant ICI

Pour faire le point sur votre situation au regard de l'indemnisation chômage, je vous conseille de prendre contact avec les services de Pôle emploi, par téléphone au 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous

Les périodes de chômage indemnisé par Pôle Emploi permettent d'acquérir des droits à retraite, sans contrepartie du versement de cotisations, c'est-à-dire :

  • des trimestres au régime général de la Sécurité sociale, à raison d'un trimestre pour 50 jours de chômage indemnisé (y compris le délai de carence),
  • des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco (hors délai de carence), sous certaines conditions.

De ce fait, vous continuerez à obtenir des trimestres et des points de retraite qui viendront s'ajouter à ceux déjà inscrits au titre du parcours professionnel déjà accompli.

Cela étant, ces périodes ne seront pas prises en compte pour le calcul du revenu annuel moyen (RAM) des 25 meilleures années. En effet, seuls les revenus d'activité cotisés sont retenus pour calculer le RAM.

Pour vérifier l'impact d'une rupture conventionnelle et d'une période de chômage sur vos droits à retraite, deux solutions s'offrent à vous :

  • vous pouvez effectuer vous-même des simulations de vos droits à retraite grâce à l'outil M@rel accessible depuis votre espace personnel sur le site www.agirc-arrco.fr. Vous pourrez personnaliser votre future situation (en intégrant une période de chômage par exemple) et comparer avec une simulation sans rupture de contrat de travail par exemple, 
  • vous pouvez également demander un Entretien d'Information Retraite (EIR) à votre caisse de retraite complémentaire (http://www.retraite-repartition.fr/dopli/). Ceci vous permettra de faire le point sur votre carrière et sur les perspectives d'évolution de vos droits. Dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées.

Enfin, pour obtenir votre date de départ à taux plein, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale,  seul habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉