Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Cette question a été résolue

Comment sur-cotiser en arrêt maladie depuis aôut 2020 ?

Bonjour, salarié de l'industrie pharmaceutique , en arrêt maladie depuis août 2020 conséquence d'un AT (AVP)en 2009 et reconnu par la CPAM , puis chirurgie octobre 2020 en lien avec l'AT, carrière longue validée, mais je ne souhaite pas prendre ma retraite pour carrière longue en juin 2020 mais en 2022, né 1960, j'ai vu que mes trimestres en arrêt longue durée comptent mais ne sont pas cotisés, je ne comprends pas cette situation, je touche mes indemnités journalières de la CPAM ainsi que que les revenus de mon employeur par la prévoyance qui inclue également dans ces salaires les primes versées l'année précédente de mon arrêt maladie, donc jusqu'en octobre 2021, actuellement je suis en rééducation des suites opératoires. Ma question : peut-on sur-cotiser des trimestres afin de pas en perdre, je devais réaliser 167 trimestres et 60 ans et 11 mois pour prendre ma retraite pour carrière longue, ce que je ne ferais pas, il me manquera des trimestres à cause de cet arrêt maladie
merci beaucoup L

  • Imprimer
  • Partager
Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Lorraine,

Toute personne exerçant une activité professionnelle obtient des droits cotisés en fonction de ses rémunérations soumises à cotisations de retraite.

Les périodes d'incapacité de travail ne sont pas soumises à cotisations mais permettent l'inscription de trimestres assimilés.

Le cumul de ces trimestres cotisés et de ces trimestres assimilés ne peut bien sûr pas dépasser 4 par année.

Toutefois, si durant votre période d'incapacité de travail, vous avez perçu un salaire du fait d'une activité à temps partiel ou d'un complément de salaire par exemple, vous pourrez obtenir des trimestres cotisés en conséquence de vos rémunérations soumises à cotisations.

Pour prétendre à un départ anticipé pour carrière longue avant 62 ans, née en juillet 1960, il vous faut, outre totaliser 167 trimestres cotisés dont 5 trimestres avant la fin de l'année de vos 20 ans, ne pas dépasser un certain nombre de trimestres assimilés, notamment 4 pour chômage, 4 pour maladie, 2 pour invalidité... pour l'ensemble de votre carrière.

Cela étant, n'ayant pas accès à vos données, je ne peux vérifier votre situation ni vous indiquer si vous êtes éligible à ce dispositif.

Seul, le régime général de la Sécurité sociale est habilité en la matière.

Enfin, durant une période d'incapacité de travail, il n'est pas possible de cotiser volontairement au régime général pour acquérir des trimestres cotisés.

Bonne journée,

Aurélie, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 3

Non 0

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉