Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Cette question a été résolue

décote après carrière longue ?

En juillet 2022, j’aurai 60,5 ans et je pourrai prétendre à partir en tant que carrières longues. J’aurai en effet 168 trimestres cotisés et 11 trimestres cotisés avant la fin de mes 20 ans.
Je compte demander mon attestation pour un départ en carrières longues en février 2022. En janvier 2022, il me manquera 2 trimestres pour obtenir ma carrières longues le 1er juillet 2022.
Puis-je cotiser ces 2 trimestres en travaillant uniquement en janvier 2022 (mon salaire brut est de 6400€) et ainsi m’arrêter discuter avec mon employeur pour un départ courant février ? (En d’autres termes, doit-je continuer à travailler jusqu’à fin juin, ou bien mon salaire de janvier versé me suffira-t-il pour mes 2 derniers trimestres manquants ?

  • si je demande mon attestation pour lcarrières longues courant février, et si me m’inscrit à Pôle emploi, pourrais quand même reporter mon départ pour carrières longues d’un an (juillet 2023 au lieu de juillet 2022) pour éviter la décote des 10% sur la retraite complémentaire. En d’autres termes, est-ce que le fait de rester au chômage 17 mois (février 2022 / juillet 2023) me permettra quand même de partir sans décote en fournissant mon attestation carrières longues demandée en février 2022 (celle-ci précisant un départ possible en carrières longues en juillet 2022) ?
  • Merci pour votre éclairage,

  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Frédéric

Pour le régime général de la sécurité sociale, durant la carrière professionnelle, la validation d'un trimestre d'assurance ne dépend pas de la durée d'activité, mais du montant du salaire soumis à cotisations, sauf pour la dernière année d'activité.

En effet, la durée d'assurance est arrêtée au dernier jour du trimestre civil qui précède la date d'effet de la retraite (date d'arrêt du compte) et il ne peut être validé qu'un trimestre d'assurance par trimestre civil.

Ainsi, en partant en retraite au 1er juillet 2022, vous pourrez obtenir les 2 trimestres cotisés manquants, à condition, bien entendu d'avoir cotisé suffisamment.

Un salaire mensuel brut de de 6400€, même limité au plafond de Sécurité sociale, devrait vous permettre d'obtenir ces 2 trimestres.

Néanmoins, je vous conseille donc de vérifier votre situation auprès des services du régime général de la Sécurité sociale, seuls habilités à déterminer la date de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Par ailleurs, pour ne pas être visée par la minoration temporaire de 10 % pendant 3 ans applicable sur le montant de votre allocation Agirc-Arrco, il vous faudra effectivement reporter l’ouverture de vos droits à retraite complémentaire d’au moins 1 an, par rapport à votre date d’éligibilité au taux plein, soit au 1er juillet 2023, sauf si vous répondez à l’un des cas d’exonération figurant dans la page suivante : https://www.agirc-arrco.fr/particuliers/demander-retraite/conditions-pour-la-retraite/#c617

Bien entendu, lors du dépôt de votre dossier de retraite complémentaire, il conviendra de joindre votre attestation carrière longue.

Bonne journée.

Robert, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 4

Non 2

67%

67% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉