Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

partir travailler au royaume unis

Bonjour, mon compagnon, mes enfants et moi allons partir vivre à Cambridge ou je serai employée par l'université.
je ne comprends pas à quoi j'aurai droit pour ma retraite si je reviens en france aprés 5 ans par exemple. Dois je cotiser à la CFE en plus de mes cotisations "classiques" automatiquesqui seront prélevés sur mon bulletin de salaire? Mon compagnon est ostéopathe donc indépendant, que doit il faire de son côté? merci! Mélina

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Mélina,

Votre activité à l'Université de Cambridge, tout comme celle de votre compagnon en tant qu'ostéopathe indépendant, donnera lieu à cotisations de retraite auprès du régime britannique, le National Insurance Contributions and Employers Office (NIC & EO).

Ces cotisations vous permettront d'acquérir des droits à retraite auprès de ce régime selon ses propres règles.

Pour toute information relative à ce sujet, je vous conseille de contacter le NIC & EO, dont les coordonnées figurent ci-dessous :

HM Revenue and Customs
BX9 1AN United Kingdom
Tél : 00 44 191 203 70 10
https://www.gov.uk/

A ce jour, aucune convention bilatérale de Sécurité sociale n'a été signée entre la France et le Royaume-Uni depuis le Brexit.
Je ne suis donc pas en mesure de vous indiquer si vos futures périodes d'activité en tant qu'expatriés seront retenues dans vos durées d'assurance par le régime général de la Sécurité sociale français pour déterminer l'âge de vos retraites à taux plein en France.

Dans cette situation, vous pourriez effectivement cotiser à titre volontaire à la Caisse des Français de l’étranger (CFE), pour l’assurance vieillesse.
Je vous invite d'ailleurs à interroger directement cette caisse pour toute information complémentaire.

S'agissant de la retraite complémentaire Agirc-Arrco, vos activités exercées à l'étranger, dans le secteur public pour vous et à titre libéral pour votre compagnon, ne peuvent pas permettre le versement de cotisations volontaires de retraite auprès du régime Agirc-Arrco En effet, ce régime ne vise que les salariés du secteur privé.

Enfin, pour vérifier l'impact de votre période d'expatriation sur vos droits à retraite, je vous invite à effectuer une simulation grâce à l'outil M@rel accessible depuis le lien suivant : https://www.info-retraite.fr/portail-info/sites/PortailIn...

Bonne fin de journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉