Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Fourchette d'âge min et max d'entrée au chômage pour être prolongé jusqu'à la retraite à taux plein ?

Bonjour,
1) Après 35 ans de carrière en tant que cadre sans interruption dans le privé (ayant cotisé Agirc-Arrco 28 ans +7 ans contractuel CDD dans une administration publique), ayant un droit à la retraite à taux plein à 67 ans seulement (entrée dans la vie active à 25 ans pour études longues), si mon entreprise me pousse à une rupture conventionnelle (le cas de certains collègues), entre quel fourchette d'âge min et max aurais-je intérêt à accepter pour être sécurisé et prolongé au chômage jusqu'à ma retraite à taux plein sans malus ?
En effet j'ai entendu tout et son contraire :

  • certains disent qu'il ne faut pas être au chômage avant 62 ans révolu (pour être maintenu jusqu'à 65 ans puis prolongé jusqu'à 67 ans au taux plein),
  • certains disent qu'il faut obligatoirement être au chômage depuis au moins 1 an avant 62 ans (soit 61 ans max pour être maintenu jusqu'à 64 ans puis prolongé jusqu'à 67 ans),
  • certains disent qu'il est possible d'être au chômage à partir de 60 ans pour être maintenu jusqu'à 63 ans puis prolongé jusqu'à 67 ans).
  • Même les textes légaux sont parfois confus et ambigus à interpréter, sans exemples concrets.
  • Merci pour votre bienveillante clarification donnant ma fourchette d'âge min et max, ainsi que des exemples, sécurisés et non sécurisés, dans l'espoir d'être prolongé au chômage jusqu'au taux plein sans malus.
    2) J'ai 4 enfants, aujourd'hui adultes, dont l'un d'un premier mariage qui n'était pas à ma charge directe, est-ce que cela avancera mon départ en retraite à taux plein et si oui de combien de mois ?
    Merci par avance pour vos précieux conseils.
    Cordialement.
    Eric

Eric1844
Eric1844

Eric1844

Niveau
0
7 / 100
points
  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Eric,

A la suite d'une rupture conventionnelle du contrat de travail, un salarié est pris en charge par Pôle emploi et bénéficie d'une indemnisation chômage, toutefois limitée dans le temps.

En effet, celle-ci peut être versée, sous certaines conditions, jusqu'à l'âge auquel l'assuré peut obtenir sa retraite à taux plein, soit à partir de 62 ans pour les personnes nées comme vous en janvier 1962, sous réserve de justifier de la durée d'assurance requise dans les régimes de base (168 trimestres).

Ainsi, dans votre situation, vous pourriez être indemnisé par Pôle emploi pendant 3 ans puisque vous aurez plus de 55 ans au moment de la rupture de votre contrat de travail.

Néanmoins, votre indemnisation pourrait se poursuivre jusqu'au jour où vous réunirez les conditions nécessaires pour obtenir votre retraite de base à taux plein.
Vous trouverez plus amples informations à ce sujet via ce lien :
https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-in...

Cela étant, pour vérifier la durée possible de votre indemnisation, je vous suggère toutefois de prendre contact avec Pôle emploi, par téléphone au 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous

Enfin, le fait d'avoir eu 4 enfants ne vous permettra pas obtenir une majoration de votre durée de carrière.
En revanche, votre pension vieillesse du régime général de la Sécurité sociale et vos retraites complémentaire Agirc-Arrco et Ircantec seront majorées.

A toutes fins utiles, je vous invite à consulter ces liens :
https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/actif...
https://www.agirc-arrco.fr/particuliers/demander-retraite...
https://www.ircantec.retraites.fr/actif/acquisition-droit...

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉