Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Eviter la décote de 10% sur 3 ans

Né en janvier 1960, j’aurai accumulé 164 trimestres de cotisation au régime général de retraite en janvier 2022 jour pour mes 62 ans (pour 167 requis pour avoir une retraite à taux plein).
Afin d’éviter la décote de 10% sur 3 ans de ma retraite complémentaire, j’envisage donc :

  • De partir en retraite à 63 ans, en janvier 2023
  • De racheter 4 trimestres à la CNAV en option 1 (taux), de façon à pouvoir avoir le taux plein 1 an avant mon départ en retraite
  • Est-ce que vous confirmez qu’avec un rachat en option 1 (et non en option 2) je pourrais ainsi éviter la décote de 10% ?

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Alain,

Un rachat de trimestres peut permettre de bénéficier de votre retraite à taux plein plus tôt.

L'option 1 permet le rachat pour le seul taux de liquidation. Elle permet de supprimer la décote en atteignant le taux plein de 50 % plus rapidement.

L'option 2 permet le rachat pour le taux et la durée d'assurance. Plus chère, cette option permet de supprimer la décote et d'augmenter la durée d'assurance prise en compte dans le calcul de la retraite de base (donc d'augmenter son montant).

Pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, peu importe l'option choisie. Si le rachat de trimestres permet d'obtenir sa retraite du régime général de la Sécurité sociale à taux plein, la retraite complémentaire est alors servie dans les mêmes conditions. Seule peut être appliquée la minoration temporaire de 10 % pendant 3 ans dans la limite de 67 ans. Pour ne pas être concernée par cette minoration, l'assuré doit reporter le point de départ de sa retraite complémentaire d'une année au moins en fonction de la date à laquelle les conditions (âge et durée) de la retraite de base à taux sont remplies.

Dès lors, si un rachat de 4 trimestres vous permet de remplir les conditions de la retraite de base à taux plein à l'âge de 62 ans et si vous demandez la liquidation de votre retraite complémentaire un an plus tard, à l'âge de 63 ans, dans ce cas, vous ne serez pas effectivement visé par l'application de la minoration temporaire sur votre allocation Agirc-Arrco.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉