Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Cette question a été résolue

Prochain départ en retraite!

Je suis né en 1961 et suis éligible à une carrière longue. Il semble que je puisse partir en octobre 2022 date à laquelle j'aurais atteint mes 168 trimestre. Je souhaitais savoir quelles allaient être les différentes étapes pour pouvoir partir à cette date? Est-ce qu'il est plus intéressant pour moi de partir tout de suite (oct 2022) ou est-ce qu'il est préférable d'attendre mes 62 ans (avr 2023)? de plus je suis contractuel de la fonction publique et je voudrais une confirmation sur le salaire qui sera pris en compte : celui des 25 meilleures années ou des 6 derniers mois?

Bpieair
Bpieair

Bpieair

Niveau
0
2 / 100
points
  • Imprimer
  • Partager
Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Pierre,

Né en avril 1961, pour pouvoir prétendre à un départ anticipé dans le cadre du dispositif des carrières longues, vous devez réunir 5 trimestres avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et totaliser 168 trimestres pour l'ensemble de votre carrière.

Dans ces 168 trimestres, il ne peut être retenu plus de 4 trimestres assimilés pour chômage, 4 pour maladie, ... pour l'ensemble de la carrière.

En tout état de cause, seul le régime général de la Sécurité sociale est habilité à vous confirmer un possible départ en carrière en longue. Je vous conseille donc, si ce n'est déjà fait, de contacter cet organisme au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Si vous avez acquis des droits Agirc-Arrco au cours de votre carrière et en demandez la liquidation à la date à laquelle vous réunissez les conditions de la retraite de base à taux plein (âge + durée d'assurance), cette retraite complémentaire sera soumise à une minoration de 10% pendant 3 ans.

Pour ne pas être concerné par cette minoration temporaire, il faut reporter le point de départ de sa retraite complémentaire d'au moins un an par rapport à la date à laquelle les conditions de la retraite de base à taux plein sont réunies ou être exonéré de CSG, compte tenu de ses ressources, au moment de son départ à la retraite.

Dans cette situation, il est donc préférable de reporter le point de départ de sa retraite d'un an.

En tant que contractuel de la fonction publique, votre retraite de base sera calculée en fonction de vos 25 meilleures années d'activité par le régime général de la Sécurité sociale.
Vous obtiendrez votre retraite complémentaire Ircantec déterminée sur la base des points acquis durant votre période d'affiliation à ce régime.

Pour en savoir plus, je vous conseille de consulter les liens suivants :

Bonne journée,

Aurélie, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 6

Non 0

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉