Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Votre site des Experts Retraite fait peau neuve. L’envoi de vos questions à nos Experts Retraite sera possible à partir du 15 décembre sur le nouveau site Agirc-Arrco. Il sera accessible à l’adresse suivante : https://agirc-arrco.fr/mes-services-particuliers/les-experts-retraite/

Question en attente de réponse

autorisation de minoration signé au moment de la prise de retraite progressive

Bonjour,
J'ai démarré une retraite progressive (à 80%) en juillet 2019, j'avais 61 ans et pas encore mes 167 trimestres. A ce moment là, j'ai signé une autorisation de minoration dite "définitive" de 18,30%. Je voulais simplement savoir si cette minoration va continuer à s'appliquer sur le montant de ma retraite définitive que je prendrais en février 2023 (j'aurais alors 65 ans et 179 trimestres). Et, si celle-ci ne s'applique pas est-ce qu'une autre minoration (10%) s'appliquerait alors? Merci pour votre réponse

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Thu Thuy
Thu Thuy

Thu Thuy

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Christian,

En effet, en cas de retraite progressive, les pensions de retraite de base et complémentaire sont calculées selon le nombre de trimestres et de points acquis à la date d'ouverture de la retraite progressive.

S’il manque des trimestres pour l'obtention d'une retraite à taux plein (167 trimestres pour votre génération), le calcul de la retraite progressive tient compte de ces trimestres manquants. Une minoration temporaire spécifique à ce dispositif est alors appliquée sur la retraite de base et la retraite complémentaire.

Lors du départ en retraite définitive, les caisses de retraite révisent votre dossier pour tenir compte des droits acquis pour votre période d'activité à temps partiel.
Indiquant avoir 179 trimestres en 2023, vos pensions de retraite pourront être versées à taux plein (sans minoration définitive) puisque vous remplirez la condition d'âge (62 ans) et de durée d'assurance (167 trimestres).

Le fait de bénéficier du dispositif de la retraite progressive ne modifie le principe d'application du coefficient de solidarité (minoration temporaire de 10% pendant 3 ans) qui est le suivant : le coefficient sera appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein.

Dès lors, votre situation sera appréciée au moment où vous demanderez votre retraite complète, a priori au 1er février 2023.

Si vous remplissez les conditions du taux plein à cette date, votre retraite complémentaire pourra donc être temporairement minorée de 10%.

Toutefois, sachez que vous pourriez ne pas être visé par ce coefficient si :
• votre départ en retraite se situe au moins une année après la date à laquelle vous remplissez les conditions du taux plein (âge et durée d'assurance),
• vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonéré de CSG compte tenu de vos ressources.

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur votre situation au regard du coefficient de solidarité, je vous conseille de vous rapprocher de votre caisse de retraite complémentaire dont vous pourrez trouver les coordonnées via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Pour vérifier si vous obtiendrez vos retraites à taux plein, je vous invite à contacter l'Assurance retraite au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Thuy, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉